Un citoyen s’essaie à l’IA

« D’abord il reste énormément de mystères à percer dans l’IA et c’est ce qui la rend passionnante pour les scientifiques, mais également pour tout citoyen qui prend la peine de s’y intéresser. » Ainsi s’exprimait Cédric Villani dans le Libé Hors série intitulé « Voyage au cœur de l’IA », Décembre 2017/Février 2018.

Dans une interview, le germaniste et théoricien des médias Friedrich Kittler affirmait : « je ne peux pas comprendre que les gens n’apprennent à lire et à écrire que les 26 lettres de l’alphabet. Ils devraient au moins y ajouter les 10 chiffres, les intégrales et les sinus (…). Ils devraient de plus maîtriser deux langages de programmation, afin de disposer de ce qui, en ce moment, constitue la culture ».

L’homo numéricus que je suis, fait avec curiosité ses premiers pas dans le paysage de l’IA, histoire d’en savoir un peu plus ? C’est ce que j’essaie de faire partager avec ce blog.

Contact Michel Pintaud : pintaudm.dwg@gmail.com

2 réflexions sur « Un citoyen s’essaie à l’IA »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s